Conseils Sport et Santé

Le sport, c'est la santé. 10 réflexes en or pour la préserver !

Sportif de haut niveau, joggeur du dimanche, amateur de tennis aguerri, cycliste sénior, …tous les pratiquants sont concernés pour faire du sport en toute sécurité ! Voici les 10 réflexes en or, proposées par le Ministère des sports. 

Run and Live : les bienfaits de la prépa cross

A lire cet article des bienfaits d'une préparation cross pour les traileurs, sur le site :
http://www.vo2.fr/actualite/trail-pourquoi-certains-traileurs-font-ils-du-cross-lhiver-06022014-8397.html

La séance en côte, par Benoit Holzeny

Interventions du colloque "L'entraînement sur piste pour les Hors Stade"

Colloque Clermont-Fd Patric BINELLI.pdf
Document Adobe Acrobat [2.2 MB]
Colloque Course HS ligue Auvergne Athé 2[...]
Document Adobe Acrobat [7.1 MB]
Colloque HS Timothée BOMMIER.pdf
Document Adobe Acrobat [862.7 KB]

7 pistes pour oxygéner son cerveau

Si nous voulons garder notre cerveau dans de bonnes dispositions, il nous faut travailler à le maintenir en forme. Lire la suite de cet article www.ideo-gene.net

La marche excellente pour les neurones

Pour fonctionner correctement, neurones et cerveau ont besoin de stimulation, autant intellectuelle que physique. Dans ce cas, la marche dite rapide serait la plus bénéfique pour les cellules du cerveau. Lisez cet article du site Memoire au top

Interview d'Ivan Bizet, champion de France du TTN Court

Découvrez l'interview (en pdf) de Ivan Bizet, champion de France du TTN Court (Trail Tour National), dans le magazine EndorphinMag. Datant d'avril 2013, cet interview est intéressante pour les trailers de Velay Athlétisme.

 

Retrouvez également le magazine complet : www.endorphinmag.fr

EndorphinMag N°19 ITW IVAN BIZET.pdf
Document Adobe Acrobat [1.1 MB]

S'initer au trail

Ci-dessous, quelques conseils pour courir son premier trail (préparé par Didier)

conseil trail.pdf
Document Adobe Acrobat [71.9 KB]

Gagner en endurance et en puissance : conseils sur le site Jogging International

Quelques conseils pour gagner en endurance et en puissance, publiés sur le site Jogging international :

 

Développer son endurance

Vous avez un objectif marathon au printemps prochain, voire un peu avant. Pour le préparer vous souhaitez prendre votre temps... Lire l'article

 

Semi : objectif moins de 2h

Lire l’article 

 

La récupération d'après course

Lire l’article 

 

Battre son record sur semi

Lire l’article 

 

Bien s'hydrater

Lire l’article 

 

Gérer les courses vallonées

Lire l’article 

 

J'ai mal ! J'arrête ou je continue ?

Lire l’article 

 

Bien se muscler

Lire l’article 

 

Eviter le point de côté

Lire l’article 

 

Votre plan anti-stress

Lire l’article 

 

 
 
 

"Les sportifs boivent-ils trop d'eau ?" Un article de LaNutrition.fr

  • "Dans deux articles publiés dans la prestigieuse revue médicale British Medical Journal, des chercheurs expliquent que les sportifs ont beaucoup plus à craindre d'un excès d'hydratation que d'une déshydratation. Selon eux, l'importance excessive apportée à l'hydratation provient du constat que certains sportifs peuvent perdre connaissance à l'effort, à la suite d'une chute de tension."... Lire la suite de cet article sur le site LaNutrition.fr

  • "LaNutrition.fr a souhaité connaître l'avis de deux experts en nutrition sportive : Julien Venesson, auteur de Nutrition de la Force et le Dr Fabrice Kuhn, co-auteur de Nutrition de l'endurance." Découvrez les avis et conseils de ces deux experts

Les sportifs manquent-ils de vitamine D ? Un article de LaNutrition.fr

Les sportifs manquent-ils de vitamine D? Des chercheurs Anglais ont voulu répondre à cette question. Ils ont recruté 30 sportifs professionnels et 30 adultes sédentaires vivant en Angleterre ayant le même âge et des caractéristiques assez proches auxquels ils ont mesuré le taux de vitamine D dans le sang.

Résultat : 62% des sportifs sont en déficit de vitamine D contre 73% des sédentaires.... Lire la suite de cet article sur le site de LaNutrition.fr

Conseils pour l'entraînement et la course à pied

Mémo sur la pratique de la course à pied

Didier Archer a mis à jour le mémo Entrainement concernant la pratique de la course à pied. Un document fort utile avec des conseils très pratiques (le mental, le plan d'entrainement, la récupération et la régénération, l'échauffement, la PPG, l'évaluation VMA, un programme spécial débutant, la préparation d'un semi, la préparation d'un 10km, les méfaits de la course à pied, les erreurs alimentaires du sportif et les notions d'équilibre alimentaire). A lire et à suivre sans modération.

 

Ce document étant réservé aux membres de Velay Athlétisme, il est donc protégé par un mot de passe. Demandez le mot de passe à Thomas Dethorey.

L'intérêt de courir en club

Courir au sein d'un club va forcément vous faire progresser. Voici quelques conseils pour aller encore plus vite. Un article de Philippe Vogel, avec l'appui de Fernand Kolbeck, ancien marathonien, plusieurs fois champion de France, sélectionné aux J.O., entraîneur depuis une vingtaine d'années.

 

Voici quelques pistes pour courir ensemble, en club ou entre amis. 


  • Choisissez le bon groupe
    Peu importe votre agenda ou vos activités ! En courant dans un groupe, vous allez fixer des rendez-vous hebdomadaires qui vous aideront à progresser. « La régularité dans l'entraînement, c'est la principale clé dans la progression » martèle Fernand. Peu importe la durée. Lors des rendez-vous du dimanche, chacun court à son rythme. Que ce soit pour structurer un entraînement, ou simplement pour ne plus courir seul, le club c'est une bonne manière de casser la monotonie.

  • Au seuil avec les plus rapides
    N'hésitez pas à courir dans un groupe plus fort. Sans tomber dans les extrêmes, courir parfois au-dessus de son niveau peut aider à passer un palier. « Au fur et à mesure de la saison, les coureurs évoluent, et le niveau aussi. On peut aller dans un groupe plus rapide et revenir dans le sien » explique Fernand. Attention toutefois à ne pas brûler les étapes ! Soyez toujours à l'écoute de vos sensations avant de forcer l'allure, sinon, gare à la blessure ou à la fatigue.

  • Récupérez avec des coureurs plus lents
    Courir avec des coureurs a priori plus lents, lors d'une sortie longue ou d'un footing, vous permet de récupérer et de casser une certaine monotonie dans l'entraînement. Dans tous les cas, le groupe doit vous faire progresser et non régresser. Pour cela, tous les types d'entraînement sont nécessaires, dans les meilleures conditions possibles.

  • Apprenez aussi à courir seul, parfois
    Vous pouvez, et même devez, vous ménager des sorties en solo. À vous de choisir les entraînements que vous voulez faire seul, car, parfois, vous aurez aussi besoin de retrouver vos sensations. Apprenez à repérer ces moments où vous avez besoin de vous retrouver, que ce soit sur un nouveau parcours ou dans un endroit que vous appréciez. Courir seul est aussi important que les séances en groupe. Apprenez à mixer les deux, pour plus de plaisir dans votre sport.

  • Partagez les conseils
    « Se retrouver à l'entraînement, c'est aussi un moment où l'on échange des astuces, on prend des nouvelles, on explique ces dernières courses, les parcours, l'ambiance, les petits conseils souvent indispensables? » Se retrouver, faire de nouvelles connaissances, organiser des courses en commun « Chaque année, des coureurs se regroupent et partent pour un marathon, parfois très loin, parfois juste à côté. Tout cela fait partie de la vie du club. »

Lire l'article dans sa totalité sur le site Runner's

Une histoire de points de vue

Casser les règles : quelques sujets épineux et deux visions différentes. Un article tiré du site Runner's.

 

  • La plupart des coureurs affirment que…les footings tranquilles sont encore la meilleure façon de récupérer des séances d’intensité. Mais d’autres pensent différemment… Une étude, menée sur des coureurs durant la semaine qui suivait un marathon, a démontré que ces séances en footing très léger ralentissaient le processus de récupération. Après un marathon, ou une séance de qualité particulièrement difficile, le mieux est encore de se reposer ou de changer de sport.
  • La plupart des coureurs affirment que…les sorties au seuil, ou un travail qui habitue le corps à fonctionner avec un certain seuil de lactates, sont essentielles pour améliorer le seuil de tolérance à l’accumulation de ces lactates dans le sang. Mais d’autres pensent différemment… Les lactates et l’acide lactique ont été jugés inoffensifs et peuvent même vous aider dans votre course. Ce ne sont pas des déchets et ils ne causent pas de douleurs ou de fatigue.
  • La plupart des coureurs affirment que…Les exercices de plyométrie, comme les pas chassés, les talons-fesses ou les sauts, sont un moyen de devenir plus fort et plus rapide. Mais d’autres pensent différemment… Ces exercices peuvent tout aussi bien amener à vous blesser, surtout si vous n’êtes pas déjà entraîné ou que vous les réalisez mal. Le seul bénéfice significatif est l’amélioration de la foulée ou de l’économie de course. Mais, pour la plupart des coureurs, les risques ne valent pas le temps consacré.
  • La plupart des coureurs affirment que…Un bain glacé augmenterait le processus de récupération. Mais d’autres pensent différemment… Arrêtez ce type de pratique ! Une étude australienne, réalisée en 2007, a démontré que ces coureurs n’allaient pas mieux après avoir pris un bain de glace, plutôt qu’un bain normal dans de l’eau tiède !
  • La plupart des coureurs affirment que la façon dont vous courez dépend principalement de la façon dont vous êtes capable d’utiliser l’oxygène. Mais d’autres pensent différemment… Les principaux éléments influant sur votre course sont les muscles sollicités durant la course et non votre capacité respiratoire. Il y a sans doute une plus grande corrélation entre votre temps au sprint et sur marathon, qu’entre des résultats en aviron et sur marathon !

Coureurs, marcheurs... Attention aux tiques

Connaissez-vous les tiques ? Ce sont ces petites bêtes noires qui vivent dans les forêts, les bois, surtout dans les hautes herbes, et se développent notamment en période estivale. Ces petits acariens grimpent sur leurs proies (homme ou animal) à moins d'1mètre du sol si elles sont adultes ou à moins de 50 cm si elles sont jeunes, puis les piquent en s'accrochant à elles.

 

Les tiques peuvent être vecteur de maladies importantes, comme la maladie de Lyme. Amis randonneurs ou coureurs, pensez à vous inspecter minutieusement le corps après une promenade dans les hautes herbes. Pour en savoir plus, consultez ce site